Devenir apprenti

Sommaire

  1. Pourquoi devenir apprenti

  2. Le contrat d’apprentissage

  3. Les aides de la Région

  4. Les aides de l’État

  5. Les diplômes préparés

  6. Trouver une formation

  7. Trouver une entreprise

1- Pourquoi devenir apprenti ?

L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation des apprentis (CFA) et formation au métier chez un employeur.

L’apprentissage est une voie d’accès à l’emploi qui a fait ses preuves, une rencontre entre les entreprises et les jeunes : 7 jeunes sur 10 accèdent à l’emploi 6 mois après la fin de leur apprentissage.

La formation en apprentissage permet aux jeunes d’apprendre un métier tout en ayant leur première expérience professionnelle, un atout pour trouver un emploi. De plus, l’apprenti a le statut de salarié, et perçoit une rémunération en fonction de son âge et du niveau de sa formation.

L’apprentissage est ouvert à tout jeune âgé de 16 à 29 ans révolus, ou 15 ans si le jeune justifie d’avoir accompli une scolarité du 1er cycle de l’enseignement secondaire (collège, 3e incluse).

En apprentissage il est possible de préparer un diplôme ou un titre professionnel d’un niveau pouvant aller du CAP jusqu’à Bac +5 dans les différents secteurs d’activité : automobile, industrie, agroalimentaire, services, commerce, hôtellerie restauration, agriculture, bâtiment travaux publics, numérique…

Cette formation en alternance peut avoir une durée de 6 mois à 3 ans selon le diplôme préparé.

2 – Le contrat d’apprentissage

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail, soit un CDD soit un CDI.

L’entreprise remplit un formulaire pré-imprimé. Dans le contrat doit figurer la rémunération de l’apprenti. Trois exemplaires originaux doivent être remis au CFA pour validation.

Le contrat d’apprentissage porte mention de la date du début d’exécution du contrat, de la période de formation pratique chez l’employeur et de la période de formation en centre de formation d’apprentis.

Comme tout salarié, l’apprenti a une période d’essai de 45 jours consécutifs ou non en entreprise. Lors de cette période d’essai, le contrat peut être rompu par l’une des deux parties (le représentant légal si l’apprenti est mineur).

La rupture à l’initiative de l’employeur est possible pour faute grave ou inaptitude médicale ou suite à l’exclusion définitive du CFA.

Une rupture à l’initiative du jeune apprenti est possible sous condition d’un recours à un médiateur et après un délai de préavis.

Tout jeune âgé de 16 à 29 ans révolus peut signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise privée, une administration publique ou une entreprise de travail temporaire.

Il est encadré tout au long de son parcours par un ou plusieurs maîtres d’apprentissage qui a un rôle essentiel dans la transmission des savoir-faire et fait le lien avec le tuteur du CFA.

Des dérogations sur les limites d’âge peuvent être accordées. Le jeune âgé d’au moins 15 ans doit justifier d’avoir accompli la scolarité du premier cycle de l’enseignement secondaire (collège, 3e incluse), ou être inscrit dans un lycée ou un CFA sous statut scolaire. Il effectuera des stages en entreprise lors des périodes prévues par le directeur de l’établissement.

Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans révolus : les apprentis préparant un diplôme ou un titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise.

Pour faciliter la formation du jeune en situation de handicap, certaines règles du contrat d’apprentissage sont aménagées sur la durée du contrat et le temps de travail, ainsi que sur le déroulement de la formation.

3 – Les aides de la Région Bourgogne-Franche-Comté  

A- Pour les contrats signés avant le 31 décembre 2018, ces aides sont versées par la Région jusqu’au 30 juin 2019

Lors de sa formation, l’apprenti peut bénéficier d’aides de la Région Bourgogne-Franche-Comté :

Aide au transport

Les apprentis peuvent bénéficier d’une aide au transport dans le cadre de leur formation en fonction de la distance entre leur domicile et le centre de formation, à partir du 16e kilomètre parcouru.

Un forfait annuel est calculé en fonction de la distance parcourue domicile/CFA et du niveau du diplôme préparé par le jeune.

Les apprentis doivent s’adresser à leur CFA.

Aide à l’hébergement

L’apprenti doit en faire la demande à son CFA. La Région finance un coût forfaitaire, par nuit à l’internat du centre.

Aide à la restauration

L’apprenti doit en faire la demande à son CFA. La Région finance un coût forfaitaire par repas pris au CFA.

B- Pour les contrats prenant effet à partir du 1er janvier 2019, conformément à la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », la gestion de ces aides n’est plus de la compétence de la Région.

Les frais d’hébergement et de restauration pourront être en partie pris en charge par les CFA (en attente de la publication d’un décret d’application).

4 – Les aides de l’Etat

Depuis le 1er janvier 2019, les apprentis majeurs peuvent bénéficier d’une aide d’État pour financer leur permis de conduire.

Pour plus d’informations :

https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/se-former-en-alternance/l-apprentissage-160/etre-apprenti/apprentis-aide-permis

5 – Les diplômes préparés

Les CFA permettent aux apprentis d’obtenir un CAP, une mention complémentaire, un bac professionnel, un brevet professionnel, un BTS, un DUT voire un Master.

Il peut également être préparé des titres professionnels du niveau V au niveau I.

Les CFA forment également aux métiers agricoles et délivrent les CAPA, les BTA ainsi que les BTSA.

La formation s’achève par l’obtention du diplôme. L’employeur est lui-même tenu d’inscrire l’apprenti à cet examen. Ce dernier est également dans l’obligation de lui donner 5 jours ouvrables de congés payés non déduits des cinq semaines de congés payés prévus par la loi, afin de préparer son examen.

6 – Trouver une formation

Une rubrique est ouverte sur le site « Fiers d’être apprentis » pour trouver une formation : Rendez-vous sur cette rubrique « Les formations ».

7 – Trouver une entreprise

Une rubrique est ouverte sur le site « Fiers d’être apprentis » pour trouver une entreprise : Rendez-vous sur cette rubrique « Trouver un contrat ».

Le CFA peut aussi aider l’apprenti à trouver une entreprise grâce à ses partenaires et son carnet d’adresses. Le réseau personnel de l’apprenti peut être mis à contribution : ne pas hésiter à parler de sa future formation autour de soi (famille, amis) !

Autres manières de trouver une entreprise : Pôle Emploi, les missions locales, les Chambres de commerce et d’industrie et les Chambres des métiers et de l’artisanat. Ils publient régulièrement des annonces d’entreprises à la recherche d’apprentis.

 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×